news cholet mondial basketball

 

 

Prague sort Rome et s’ouvre les portes de la finale

Entre deux des gros calibres du tournoi, l’opposition s’annonçait des plus intéressantes et les équipes ne nous ont pas déçus !

Pekarek donnait le ton d’entrée en attaque et n’oubliait pas non plus l’activité de l’autre côté du terrain. Rome proposait une belle alternance offensive tandis que les tchèques, trouvait de nombreuses positions ouvertes sans réussite. Avec un Palsson déjà chaud, Rome prenait les commandes pour à la fin du premier quart, 14-16.

Les fautes viennent vite ralentir le tempo avec le meilleur scoreur de chaque côté rapidement à deux fautes (Sikiras pour Rome, Pekarek pour Prague). Les débats sont équilibrés (21-22 à la 15ème) mais Rome vite touché par les fautesconcédait de nombreux lancers-francs, gardant Prague dans la course. Pekarek bien contenu, Meznieks prenait le relais au scoring pour Prague. A la pause, le score n’est pas très élevé mais l’intensité est bien là, 29-27 pour les tchèques.

Le GBA Prague creusait le premier écart au retour des vestiaires (38-31, 24’), Palsson en leader éteignait l’incendie. Le score s’envolait enfin, le talent s’exprimant avec deux très belles équipes. Meznieks continuait gentiment son chantier offfensif (21pts sur 42 de l’équipe à la 26ème) mais le meneur romain Palsson prenait feu avec 13pts en quatre minutes. Les deux équipes se rendaient coup pour coup, offrant au public de la Meilleraie un superbe spectacle : 52-51 pour Rome à l’entrée du dernier quart.

Les tchèques repartaient encore plus fort dans ce dernier quart avec un 10-2 d’entrée, pour reprendre sept points d’avance. Meznieks ne touchait plus terre et Rome oubliait complètement son basket pendant quelques minutes, permettant au GBA Prague de garder ses distances. Avec plusieurs mauvaises décisions, les italiens creusaient eux-mêmes le sillon de leur revers, qu’un ultime primé de Kainc ne faisait que confirmer. Palsson tentait bien le tout pour le tout mais les dés étaient jetés, ce sont bien les tchèques qui compostaient leur ticket pour la finale de ce Cholet Mondial 73-64 score final.

Le GBA Prague est un bien joli finaliste et réussit l’exploit de tomber la Stellazzurra Rome, que tout le monde annonçait grandissime favori. Avec un Meknieks record à 33 unités, bien secondé par un Pekarek maladroit mais toujours présent (15pts à 4/13, 8rbds, 6 passes, 20 d’évaluation), l’équipe tchèque envoie un signe fort à son futur adversaire. Les romains n’auront pas démérité mais un trou d’air au pire moment les a plombé sur le finish, malgré une très belle performance du meneur Palsson (27pts, 6/11 de loin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *