Traditionnellement, comme de nombreux clubs, la Section Basketball de la Jeune France Cholet Omnisports organisait en fin de saison des tournois de jeunes. Après avoir mis en place des tournois pour les petites catégories, l’effort était particulièrement porté, à la fin des années 70, sur un tournoi interrégional cadets à 12 équipes.

C’est en 1979-1980 que le 1er tournoi régional voit le jour. Le début des années 1980 surfe sur la vague croissante du basket et bénéficie de l’engouement des jeunes pour ce sport collectif. Dès lors, les tournois s’enchaînent chaque année. Le basket junior a des ailes, l’esprit de compétition naît, ce qui amène dès 1982 la jeune France à internationaliser le tournoi.

En 1982 devant ce succès sportif, les dirigeants fondateurs (B. Rivereau, B. Mallet, C. Moreau, G. Ravard et J. Vincendeau) font preuve d’audace et invitent 4 équipes européennes (Turin, Bilbao, Badalone et Courtrai…)

En 1984, aux équipes espagnoles et italiennes, venait se joindre une formation yougoslave : Jugoplastica de Split avec certains joueurs comme Dino Radja et Toni Kukoc.

1985, voit L’Etoile Rouge de Belgrade (Sasha Obradovic) et une sélection de jeunes américains scolarisés en Allemagne : Les Dodds U.S.A Team se présenter aux Choletais. La présentation et le style de jeu des américains ont séduit le public de plus en plus nombreux et passionné. Progressivement, le tournoi international de la Jeune France a su acquérir ses lettres de noblesse et est considéré comme l’un des meilleurs tournois d’Europe, les équipes commencent à se bagarrer afin d’y participer. L’ambiance est familiale, le tournoi est festif.

En 1988, le niveau devient de plus en plus élevé, 7 équipes étrangères et 5 françaises constituent le plateau de la 7èmeédition. La Grèce participait pour la première fois avec le Club du Panhellinios d’Athènes.

C’est en 1991 que les organisateurs passent à la vitesse supérieure en invitant 2 équipes nord-américaines : Riverside Church de New York et Sun Youth de Montréal, ainsi qu’une formation d’Europe de l’Est : U.S Moscou.

En 1992, l’internationalisation se poursuit avec la présence de 2 nouvelles équipes : Brunch Ostrava et Smelt Ljubljana.

L’année suivante le tournoi s’ouvre plus que jamais à l’est avec la venue d’une équipe lituanienne, Zalgiris Kaunas.

En 1994, le tournoi prend une nouvelle dimension, pour sa 13ème édition, « victime » de son succès, il doit émigrer, pour des raisons de capacité d’accueil, dans la salle de la Meilleraie, le temple du basket Choletais.

L’année suivante, le tournoi accueille pour la première fois une équipe turque: Ulker Istanbul.

En 1998, la 18ème édition voit un « petit événement » historique se produire. En effet, l’hégémonie américaine se fait bousculer. Les Hawks de New York se font sortir en demi-finale pour la 2ème fois, depuis leur première apparition en 1991, par la sélection de Zagreb qui remportera le tournoi cette année. Durant toutes ces années, l’organisation du tournoi n’aura cessé de renouveler régulièrement les équipes pour que s’affrontent des cultures différentes de basket.

Ainsi en 1999 et en 2000, les efforts sont récompensés. En effet, le tournoi franchit une nouvelle étape et fait aboutir plusieurs années de contacts infructueuses en accueillant d’abord l’équipe sud américaine d’Atenas Cordoba, puis pour la 19ème édition l’équipe australienne de Trinity Grammar School de Kew, tout un symbole en cette année olympique. De plus, La ville de Cholet met à disposition du comité d’organisation un outil de travail digne de la compétition à savoir 2 terrains de qualité sur le même site de la Meilleraie.

2001 voit le Grand REAL DE MADRID participer pour la 1ère fois à cette fête du basket et repartir avec le trophée des vainqueurs en remettant en cause la suprématie New-Yorkaise. Cette 20ème Edition fut l’occasion aussi de présenter des animations très spectaculaires telles que les Crazy Dunkers particulièrement appréciés du public.

De 2003 à 2007 les tournois s’enchaînent sans la présence des Etats-Unis mais présentent une nouvelle ère de jeunes basketteurs toujours plus ambitieux et volontaires à gagner cette compétition incontournable. Une suprématie d’Europe de l’Ouest s’installe et principalement française 3 éditions sur 5 reviennent aux équipes françaises dont 2 à l’équipe locale de Cholet Basket. Le spectacle est maintenant installé régulièrement autour du terrain afin de mettre en avant des activités autres que le basket-ball

2008 Le Cholet Mondial Basket-Ball reçoit de nouveau des représentants du basket américain. Le comité d’organisation espère pérenniser leur présence sur les tournois à venir. Cette nouvelle participation permet de retrouver l’esprit originel du tournoi ouvert sur une diversité culturelle et sportive.

2009, 2010 Le comité d’organisation subit de plein fouet la crise et doit redoubler d’énergie pour finaliser le recrutement. Malgré tout la compétition reste une référence dans le basket Européen et à l’approche d’une 30ème Edition, l’ensemble des bénévoles est prêt à relever les défis à venir.

2011, Le Cholet Mondial Basketball devient le Cholet Mondial Bodet Basketball pour 3 ans. Le tournoi, fort de son succès, conclut un partenariat avec l’entreprise locale BODET, de renommée nationale et internationale pour son horlogerie et ses affichages sportifs.

2015, le Cholet Mondial Basketball reste une exception. L’ensemble des entités du basketball seront présentes et accompagneront ce Tournoi International en évolution permanente. A ce titre, la catégorie passe en U19 et l’édition 2015 voit la création d’un Challenge des Meneurs.

Ce tournoi de notoriété mondiale, reste toujours l’occasion de découvrir de jeunes basketteurs dont les meilleurs d’entre eux joueront au plus au niveau dans quelques années.